Traduci

lunedì 17 settembre 2012

"Pourquoi tant d’horreurs ? Pourquoi tant de morts ? J’en appelle à la communauté internationale ! J’en appelle aux pays arabes afin qu’en frères, ils proposent des solutions viables qui respectent la dignité de chaque personne humaine, ses droits et sa religion !": le Pape

 
 Histoire et évolution de la rébellion, le rôle de la presse, les joueurs et les perspectives du conflit, dans l'interview de Mère Agnès-Mariam de la Croix à RADIO NOTRE DAME, le 14 Septembre 2012 


http://radionotredame.net/wp-content/uploads/podcasts/interview-de-soeur-agnes-mariam/interview-de-soeur-agnes-mariam-14-09-2012.mp3




 Le siège de l’archidiocèse syro-catholique d’Hamidiyeh réduit en cendres


 
Maghreb Christians, citant l’Associated Press, nous informe que jeudi dernier l’archidiocèse syro-catholique d’Hamidiyeh, un faubourg chrétiens de la ville d’Homs contrôlé par l’Armée syrienne de libération (ASL), a été détruit par un incendie dont l’origine n’est pas établi. Un prêtre local, parlant sous couvert d’anonymat, a précisé que les habitants du quartier ont tenté de lutter contre l’incendie pendant près de quatorze heures, les camions de pompiers ne pouvant accéder dans cette zone sous occupation rebelle. Ce même prêtre a indiqué que ce quartier qui comptait 80 000 chrétiens avant le déclenchement de la rébellion en Syrie, n’en compterait plus que 85 ! C’est le deuxième bâtiment catholique détruit la semaine dernière en Syrie.

http://www.christianophobie.fr/breves/syrie-le-siege-de-larchidiocese-syro-catholique-dhamidiyeh-reduit-en-cendres




Un Patriarche fustige l'attitude de l'Occident à l'égard de la Syrie
2012-09-15 Radio Vatican
Depuis le début de son voyage, Benoît XVI presse les chrétiens de ne pas fuir la région, berceau du christianisme, en dépit de toutes les difficultés. La présence chrétienne "n'est ni nouvelle, ni accidentelle mais historique" écrit le Pape dans son exhortation post-synodale signée vendredi. « Un Moyen-Orient sans ou avec peu de chrétiens n'est plus le Moyen-Orient » souligne-t-il. Il invite les dirigeants politiques et religieux à éviter une politique ou une stratégie communautariste qui tendrait vers un Moyen-Orient monochrome.
Même si le Pape leur dit de ne pas avoir peur, les chrétiens sont inquiets de la poussée islamiste au Moyen-Orient. En Irak, ils étaient un million à l'époque de Saddam Hussein. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 450 000, en raison des violences qui ont ensanglanté leur pays et les ont visés directement. C’est le scénario que tous les chrétiens redoutent.
Interrogé par Olivier Bonnel, Mgr Ignace Youssef Younan, patriarche syrien catholique d’Antioche, salue les encouragements du Pape mais il est pessimiste et accuse, en passant, les Occidentaux de ne pas comprendre la situation dans le monde arabe. Pour lui, ils sont soit naïfs, soit hypocrites : http://www.news.va/fr/news/mgr-younan-les-occidentaux-sont-soit-naifs-soit-hy

Nessun commento:

Posta un commento

Inserisci il tuo commento. Lo vaglieremo per la sua pubblicazione. Grazie